STAGE : LES CUIRASSES

FAITES GLISSER L’IMAGE QUI SUIT , DE BAS EN HAUT, AVEC LE DOIGT….

https://sway.com/http://

STAGE LES CUIRASSES, pour qui ? Pourquoi ?

Tout au long de notre vie, nous nous entourons de cuirasses de protection qui nous permettent de ne pas « souffrir ».

Si cela fonctionne dans un premier temps, il faut bien comprendre que toutes ces cuirasses vont nous emmener vers de plus en plus de blocages, qui, ajoutés les uns aux autres, vont nous faire avoir des comportements inadaptés.

Les situations liées au blocages de la fémininité, de la sexualité, sont généralement liés à ces cuirasses, ces tabous, ces contrôles.

Lors de ce stage, nous ferons le tour des 15 cuirasses qui nous bloquent dans notre chemin de vie.

Vous serez en mesure de débloquer certaines situations, voire d’enlever purement et simplement ces cuirasses afin de donner un nouveau souffle à votre identité. Pour cela, vous pratiquerez 15 exercices de libération.

Il peut être intéressant d’avoir préalablement suivi la formation sur le féminin sacré mais ce n’est pas une obligation. Il peut être possible de refaire plusieurs fois cette formation si certaines cuirasses ont résisté.

L’énergie du groupe contribue grandement à la réussite du déblocage, donc parfois, recommencer avec un groupe différent peut être bénéfique.

Vous allez pouvoir ainsi travailler sur vos propres processus psychiques, mais aussi, les processus transgénérationnels, légués par vos ancêtres.

Le week-end commence le samedi à 10 H et se termine le dimanche vers 17 h.

Le coût pour le week-end est de 250 euros.

un chèque de 100 euros d’arrhes vous est demandé à l’inscription et sera encaissé en début de semaine avant le stage. En cas d’annulation moins de 3 semaines avant la date du stage, le montant du chèque sera intégralement perdu.

Votre chèque est à envoyer avec le bulletin d’inscription que vous trouverez dans la rubrique : inscription.

Ne sont pas compris les hébergements, possibles dans le village (chambres d’hôtes) ou dans la ville à côté (hôtels), ni les repas du soir. Les repas de midi seront pris en commun, avec ce que chacun aura apporté.

Le lieu du stage est à Castelnau de Guers, dans l’Hérault.

Prochains week-end : 10 et 11 novembre 2018.

Vous serez contactés quelques jours avant le stage afin de savoir le matériel à prévoir.

3 commentaires sur “STAGE : LES CUIRASSES

  1. J’ai rencontré Sylvie Micheli courant novembre de cette année, j’avais vraiment besoin d’un nouvelle essor dans la découverte de moi m’aime. Et depuis je sens que tout doucement le contact avec mon féminin se fait. Chez moi, le féminin était blessé à cause de violences sexuelles subies dans l’enfance, alors il y a beaucoup de réparations à faire. Sylvie m’a fait, nous fait nous découvrir avec douceur et patience.
    Elle connait tant de choses. Issues de vraies formations, exigeantes et de beaucoup d’expérience. Elle est à la fois psychologue, victimologue et « femme médecine ». Que de connaissances, de savoir et savoir faire, d’écoute et de soins, mises au service de la reconstruction patiente du féminin blessé. De mon féminin blessé.
    Après deux séances individuelles et deux journées de stage sur le féminin sacré, je sens quelque chose de doux et nouveau qui nait en moi, à partir de mon ventre, de mon bas ventre qui s’apaise. Des larmes coulent alors que j’écris. Il faut que ça sorte. Tant d’années passées à ne pas me comprendre. Puis à comprendre ce qui s’est passé (le viol) et pourquoi j’ai toujours eu ce mal être, ces angoisses, mais sans connaître aucun moyen de réellement soigner les blessures. Me regarder saigner, savoir d’où vient la plaie, mais ne rien pouvoir y faire. J’ai avancé pas à pas, j’ai vu beaucoup de thérapeutes.
    Avec Sylvie ma résilience prend un nouvel essor. Les stages sont à la fois sérieux, on « avance », on « bosse », et en même temps c’est comme une journée passée entre amies, en douceur, en confiance, entre femmes. Avec ces moments aussi, importants, où nous créons de nos mains (sur la photo la petite poupée que j’ai crée durant le stage 2)
    Mais lorsqu’elle détecte chez l’une de nous un gros blocage, les résidus d’un traumatisme emprisonné dans le corps, Sylvie la généreuse ne nous dit pas, comme le feraient de nombreux pseudo-shaman : « Va falloir que je te fasse de nombreuses séances pour te libérer de cela »(et hop 1000 euros au moins dans la poche !). Non Sylvie donne, et Sylvie « femme médecine » vient dans la pièce et forte de ses connaissances, fait « sortir le mal » là, à l’instant, sans différer. Cela peut être impressionnant. Je l’ai vécu au premier stage. Avec l’aide de son assistante Anaïs, elles m’ont permis de « remonter » jusqu’à ma naissance. Je suis renée ! (tiens mon 3ème prénom).
    Je m’apprête à suivre le stage spécial « féminin blessé » du 17 et 18 décembre. Je m’y prépare tranquillement. Je sais que cela va changer ma vie. Merci Sylvie, même si tu es si humble que tu ne souhaites pas cette appellation tu es une vraie « femme médecine » ! Paix à toi et à ton clan 😉

  2. TÉMOIGNAGE FEMININ SACRÉ ET CUIRASSES PAR DJAMILA
    Un stage inoubliable et mené par une chef d’orchestre hors du commun. Je ne peux que recommander ! Merci Sylvie de l’aide que tu m’as apporté pour surmonter le deuil de mon fils. Mille mercis !!!!

  3. Témoignage sur les stages : féminin sacré et les cuirasses par Virginie
    après beaucoup d’hésitations je me suis inscrite aux formations de Sylvie et c’est certainement la meilleure décision que j’ai prise, dans le but de me sentir mieux dans ma peau, au cours de ces 15 dernières années .
    J’en ai fait des stages de « développement personnel », j’en ai fait des consultations chez des pseudos énergéticiens-thérapeutes mais jamais je ne me suis sentie aussi bien et reconnectée à mon vrai moi que depuis que j’ai fait les stages autour du féminin auprès de Sylvie et Asagaia.
    Un grand merci pour la générosité et tout le professionnalisme que tu mets, avec tant d’humilité, au service de tes sœurs les femmes. Quelle joie de partager ces moments uniques, la douceur et la profondeur de tes techniques insufflent un vent nouveau et tellement salvateur dans nos corps et nos âmes.
    Je crois que je peux dire que je revis dans le sens d’une renaissance, c’est tellement bon!
    Vivement le week-end du féminin blessé, une nouvelle étape qui, j’en suis certaine, sera une guérison comme les précédentes. »

Les commentaires sont fermés.