Les transmissions de Padmasambhava et de Shakyamuni.

J’ai reçu l’initiation de Padmasambhava et de Shakyamuni. Deux entités différentes qui pourtant ne font qu’une. Deux Bouddhas issus de la lignée du Dzogchen Nyingmapa.

Padmasambhava, né au milieu d’un lac de façon miraculeuse, incarné dans le corps d’un enfant de 8 ans au milieu d’une fleur de lotus est le fondateur du bouddhisme au Tibet.

Le bouddha Shakyamuni représente le principe du Bouddha qui donne les enseignements fondamentaux rassemblés dans les sutras. En cela il est un principe exotérique, (c’est-à-dire un principe publique, profane, qui correspond aux croyances, rites et enseignements véhiculés par les religions et traditions s’adressant indifféremment à tous les membres d’une communauté,),

Padmasambhava est UN avec Shakyamuni. Mais il représente le principe ésotérique, plus élevé, du maître qui révèle les enseignements à caractère initiatique des tantras. (L’ésotérisme étant l’ensemble des enseignements secrets réservés à des initiés).

La capacité de Padmasambhava à mémoriser et comprendre les textes ésotériques après une seule écoute établit sa réputation comme maître parmi les maîtres.

 Padmasambhava est nommé également Guru Rimpoche (le précieux maître). Il serait une manifestation du bouddha Shakyamuni, réincarné pour répandre les enseignements des tantras.

Né prince mais abandonnant son titre pour découvrir la vie, Shakyamuni voyagea partout en Inde pendant près de cinquante ans, partageant son éveil. Il enseignait aux gens comment libérer leur potentiel et ses enseignements furent consignés sous formes de sutras (livres contenant des aphorismes). Cela permit la naissance des écoles de bouddhisme. Il fut nommé Bouddha, ce qui signifie « éveillé ».

La transmission de Tara Verte

J’ai reçu également en initiation Tara Verte qui correspond au pouvoir Vajrayâna.

Divinité protectrice du Tibet, elle est une des 21 formes de bodhisattva féminin.

Elle représente la compassion et la puissance à surmonter les épreuves, surmonter les situations difficiles en protégeant et réconfortant. Symbolisant l’espoir, elle est représentée de couleur verte.

Protégeant contre les 8 grands dangers réels ou spirituels on l’appelle également Syama (vert) Tara. Les 8 dangers sont représentés par 8 peurs, qui font référence à huit dangers extérieurs : lions, éléphants, feu, serpents, voleurs, chaînes, inondations et démons. On les appelle les maha abhaya. Ils correspondent à huit dangers spirituels : l’orgueil, la colère, la jalousie, l’avarice, les fausses idées, l’attachement, le doute et l’illusion.

J’ai eu la chance inouïe de recevoir cette transmission deux fois, une fois par un rimpoche issu de la Lignée Nyngmapa avec Tensing Dorje Namgyal rimpoche

et une seconde par son éminence Jetsun Kushok Chimey Luding Rimpoche, une femme exceptionnelle.

Au cours des soins dispensés avec ces techniques, je me sers des malas et mantras, des bols tibétains, de la musique, des cymbales tibétaines etc…. et je travaille sur les chakras. J’utilise encens et huiles essentielles.

Une approche de la sexualité tantrique peut se faire également.

Les entités sollicitées permettent de développer un meilleur mental, plus serein, Un rééquilibrage des énergies par les chakras permet une meilleure conscience de son corps et de ses actions….

Le travail se fait également par la méditation, le Gi gong, le Tao.