Après trente ans passés à étudier la psychologie féminine, j’ai n’ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question : que veulent-elles au juste ? Sigmund Freud 

 

De quoi parle-t-on ?

D’unue reconnexion avec la part féminine qui est blessée ou oubliée en nous.

D’une nouvelle capacité à optimiser toutes les phases de notre cycle qui semblent parfois incompréhesibles.

D’une compréhension nouvelle du pouvoir qui est au fond des femmes, de la divinité, de la sorcière, du féminin sacré.

Pour qui ?

Pour toutes les femmes qui sont réglées ou qui l’ont été.

Les buts, les objectifs

Devenir une femme optimale, en ayant connaissance et conscience du potentiel du cycle lunaire.

Tout le monde en parle, mais, en fait, peu de femmes savent ce qu’est le FÉMININ SACRÉ.

Le FÉMININ SACRÉ c’est notre POUVOIR D’ÊTRE.

Le FÉMININ SACRÉ c’est notre POUVOIR INTÉRIEUR.

Le FÉMININ SACRÉ c’est notre POUVOIR DE CRÉATION, D’ÊTRE NOUS, D’ÊTRE LIBRE et HEUREUSE.

Ce pouvoir est enfoui très profondément en nous, en notre coupe intérieure, notre utérus, le calice de l’amour, réceptacle de la richesse, du plus grand pouvoir : l’accueil d’un enfant.

Mais le pouvoir de l’utérus, ce n’est pas que celui de l’enfantement. A l’intérieur de notre utérus réside notre plus grand pouvoir, celui d’être nous, et de réussir. Les SORCIÈRES, qui étaient brûlées dans une autre époque, l’avaient bien compris. Et les hommes en avaient peur, parce qu’elles avaient du pouvoir et qu’elles s’en servaient.

Aujourd’hui, nous, les femmes, croyons que nous n’en avons plus aucun. Les hommes veulent nous le faire croire et nous obliger à le penser. On le constate chaque jour. Des femmes sont frappées, séquestrées, torturées, violées, agressées, maltraitées, humiliées, tuées, voilées etc. En fonction du lieu où elles vivent ou de leur religion, les femmes n’ont plus de pouvoir. Mais pas qu’à cause des hommes ou de leurs dieux. Les femmes elles-mêmes y contribuent.

Aujourd’hui le monde se réveille et les femmes en particulier. Nous sommes toutes des SORCIÈRES qui s’ignorent la plupart du temps. Nous avons cru, et nous croyons encore, que c’est le masculin qui domine et nous faisons tout pour lui ressembler : nous travaillons encore plus qu’eux, nous nous dépassons dans le sport, le travail, nos vêtements ressemblent aux leurs, on doit briller, assurer, être belles, intelligentes (mais pas trop !), amante, aimante, chef d’entreprise, maîtresse, mère, fille, épouse, infirmière, collaboratrice, et nous allons même jusqu’à faire disparaître nos règles, négation suprême auto-infligée de notre féminité, en prenant un stérilet hormonal, parce que c’est chiant, les règles !

Alors c’est quoi, en fait, le FÉMININ SACRÉ ?

Le féminin sacré c’est la capacité, le pouvoir qu’a la femme de se reconnecter à son essence féminine.

C’est sa force créatrice, qui lui permet d’illuminer les autres, et elle-même, par sa beauté intérieure, l’amour, la compassion, la sensibilité, la sensualité, la douceur, le pouvoir de guérir, de SE guérir.

C’est redécouvrir son énergie intérieure, qui va lui donner le pouvoir de gérer sa vie, non pas en fonction de principes ou des préceptes masculins, mais par rapport à son désir à elle.

Cela n’ a rien à voir avec la sexualité, le désir de plaire ou de séduire. Cela a à voir avec le désir de se plaire à soi, de s’aimer, de ne plus avoir besoin du regard de l’autre pour exister. Cela amène la capacité à conseiller et à aider plutôt que de rentrer en compétition avec l’autre, homme ou femme.

Il n’y a plus de comparaison, de compétition ou de rivalité. On devient SOI, on existe pour soi et on contacte ainsi son pouvoir guérisseur, celui qui guérit de veilles blessures, de vieux comportements inadaptés, de vieilles attentes d’être comblée par l’autre.

On découvre également que le couple n’est pas qu’un homme et une femme (ou deux femmes) qui vivent ensemble et qui ont une sexualité. On découvre que le couple c’est un lieu de partage, de spiritualité, d’échanges, d’évolution, où la tendresse, la compassion, la sollicitude, l’individualité s’expriment dans l’accueil et la douceur. C’est un espace sacré, où l’acte d’amour devient sacré, équitable, harmonieux, partagé. On y écoute et on y reçoit l’autre, personne n’est rabaissé, chacun est comblé par ses propres yin et yang et est honoré par le yin et le yang de l’autre, qui n’est pas là pour combler un manque.

Le but, les objectifs :

Travailler sur son féminin sacré c’est trouvé la clef de son vrai soi, et devenir libre, heureuse et épanouie, seule ou en couple.

Les formations sur le féminin sacré, proposées par ASAGAIA, permettent de vous aider à vous reconnecter à votre intime, tout en guérissant certaines blessures, et en respectant votre rythme et votre désir d’avancer sur le chemin de la femme guérisseuse, sur la voie du FÉMININ SACRÉ.

Que pourrez-vous traiter ?

Vos différentes humeurs au cours du cycle, la relation d’estime de vous, vos problématiques sexuelles…

Vous pourrez découvrir des rituels à faire pour augmenter le pouvoir de votre sang sacré.

Vous pourrez créer un journal d’actions qui vous fera devenir une femme  optimale.

Le programme :

Au cours de ce stage, vous découvrirez les 4 phases qui composent le cycle lunaire féminin. Vous en découvrirez tous les secrets, les fondements. Vous comprendrez enfin pourquoi vous changez d’humeur, ou de tenue, ou de sexualité au cours de votre mois. Vous pourrez parler librement sexualité, orgasme, vie intime, secrets de femmes….

Vous guérirez, par des exercices adaptés, tout en douceur et en féminité, les parts de vous qui sont en souffrance.

Vous apprendrez à gérer votre temps et votre énergie de la meilleure façon, vous apprendrez à vous épanouir.

Vous découvrirez des techniques, des rituels, des méditations, des rêves éveillés qui vous ouvriront les portes de votre féminin enfoui.

Vous deviendrez une femme sacrée, une femme divine, une sorcière que les hommes, votre homme ou les autres femmes apprécieront, aimeront, envieront….

Vous deviendrez enfin VOUS.

Les conditions d’encadrement :

Vous serez guidée sur ce chemin d’évolution magnifique, par Sylvie MICHELI, psychologue, victimologue, experte auprès du TGI, spécialisée dans le viol des enfants. J’utilise, dans le même temps, mes compétences professionnelles avec mes connaissances de pratiques de Femme-Médecines, pour libérer le corps et l’émotionnel des femmes.

Les conditions matérielles :

La formation a lieu à Castelnau de Guers (34) mais peut être effectuée n’importe où en France si un groupe est constitué.

Le repas de midi se fait en commun, chacun apportant quelque chose à partager avec le groupe, le soir on pratiquera le jeûne, le dimanche midi, partage de repas pris en commun.

L’hébergement peut se faire, à vos frais, dans les chambres d’hôtes du village, dans les hôtels à proximité, ou en partage chez les stagiaires qui résident à proximité.

un chèque de 150 euros d’arrhes vous est demandé à l’inscription et sera encaissé en début de semaine avant le stage. En cas d’annulation moins de 3 semaines avant la date du stage, le montant du chèque sera intégralement perdu.

Votre chèque est à envoyer avec le bulletin d’inscription que vous trouverez dans la rubrique : inscription.

Renseignements par mail : plumedelouve.medecines@gmail.com

Investissement sur soi : 400 €

Pourquoi allez-vous vous inscrire ?

Parce que vous vous rendez-compte que vous n’êtes pas bien dans votre vie de femme et que vous voulez que ça change.

Parce que vous remarquez que les nuits de nouvelle et pleine lune vous êtes perturbées et que vous avez envie de vous servir de cette énergie à laquelle vous êtes sensible plutôt que de la subir….

Conclusion :

Il est grand temps de devenir une femme épanouie, libre et heureuse dans sa vie, son corps, son âme.

Téléchargez le bulletin d’inscription :