Dans les cultures traditionnelles anciennes, Cherokee et Cheyennes, les hommes partaient à la chasse et les femmes s’occupaient de travailler la terre, en cultivant les haricots, le maïs, les courges et le tabac.

Quand les hommes rapportaient le gibier, elles tannaient les peaux d’antilope, de daims, mais n’avaient pas le droit de tanner celle des ours, des castors, des loups ou des coyotes, animaux sacrés car cela était réputé porter malheur. Seules les femmes captives ou rarement certains hommes étaient autorisés à le faire..

La place de la femme était importante car c’était elle qui possédait les biens, comme dans pratiquement toutes les tribus des grandes plaines.

Lorsqu’elles le pouvaient, elles s’autorisaient à fabriquer leur tipi, composé de 16 peaux, ce qui leur valait respect et renom. Elles en décoraient les peaux avec des peintures naturelles, ou avec les piques de porc-épic.

Dans certains clans, elles suspendaient, à l’entrée, un bouclier qu’elles décoraient et qui avait une fonction symbolique, de pouvoir et de protection. Il possédait une énergie puissante, qui inspirait le respect, qui protégeait des mauvais esprits qu’ils soient visibles ou invisibles.

Ces boucliers étaient un peu leur « carte d’identité » spirituelle, puisqu’ils étaient décorés des animaux ou puissances qui les protégeaient et leur donnaient du pouvoir. Les couleurs, les symboles et les dessins avaient un sens particulier pour elles, c’était leur amulette. En cela, elles affirmaient leur identité de femme, leur pouvoir, leur essence, et attiraient vers elles respect et considération.


C’est cela que je vous propose de venir construire sous ma guidance durant ce stage initiatique.

Une journée entière pour vous permettre de concevoir et fabriquer votre propre bouclier de protection, votre bouclier de pouvoir.

Vous apprendrez comment le préparer, le décorer, le charger d’énergie, lui donner ses pouvoirs.

Après avoir découvert votre animal totem de pouvoir, vous pourrez le solliciter pour vous aider dans la conception de votre bouclier de protection.

Avec lui vous pourrez rayonner votre propre pouvoir, votre propre féminin lumineux et puissant, Un objet totémique unique, qui vous ressemble, et qui vous guidera sur votre chemin de lumière…

Les conditions d’encadrement

Lors de ce stage vous serez guidés par Sylvie Micheli, psychologue, victimologue et Femme-Médecines

Les conditions matérielles

Ce stage aura lieu dans l’Hérault (34).

Cette journée intense qui démarrera le samedi à 9 h finira vers 18 h.

Le repas du midi est partagé, chacun amenant quelque chose.

Il faudra être vêtu confortablement, amener un coussin, de l’eau et de quoi noter. Le reste du matériel à apporter vous sera notifier ultérieurement par mail, après votre inscription.

Investissement sur soi : 150 euros par personne

L’inscription préalable est obligatoire. Pour cela vous devez imprimer ou recopier le bulletin d’inscription ci-dessous et envoyer un chèque d’acompte de 80 euros, ordre d’ASAGAIA, qui ne sera encaissé que si vous ne venez pas au stage. Il vous sera rendu à votre arrivée.

Ce stage a lieu dans l’Hérault Il peut également avoir lieu n’importe où en France ou à l’étranger. Si cela vous intéresse d’en organiser un près de chez vous (et d’en profiter gratuitement), merci de contacter plumedelouve.médecines@gmail.com pour les conditions.

A bientôt